Autoccaz
La bonne occase

Contrôle technique pas cher : nos conseils

75

Posséder un véhicule vous contraint à suivre certaines règles. Parmi celles-ci figurent la souscription à une assurance, l’entretien et la visite technique. Cette dernière est obligatoire en France depuis le 1er janvier 1992. Elle est périodique et doit se faire dans un centre agréé. Cependant, son cout est exorbitant et il y a lieu de trouver des moyens de payer moins cher. Heureusement, il existe certains sites qui offrent des services à prix défiant la concurrence. Découvrez ici toutes les étapes du contrôle technique et ces sites qui ne sont pas chers.

Tout savoir sur le déroulement d’un contrôle technique

Le contrôle technique est une évaluation technique et périodique de l’état de la structure interne de votre voiture. Il est orchestré par voies officielles préfectorales à travers des centres et des contrôleurs agréés. Sa régularité et sa complexité dépendent de la nature du véhicule à contrôler. Mais comme tout examen, il doit être préparé.

La préparation de la visite technique

La voiture doit être pré-contrôlée pour éviter d’être recalée à la visite technique. Du moment qu’elle roule, vous devez alors vous assurer dans un garage que tous les points essentiels sont en bon état. Ce pré-contrôle se fait chez votre propre mécanicien dans votre garage habituel ou recommande. Cette étape est essentielle à votre sécurité et pour éviter que votre moyen de déplacement échoue à la visite technique.

Contrôle techniqueEn effet lors de l’examen, si le contrôleur constate une défaillance, il est obligé de le signaler en vertu la loi. Dans ce cas, vous serez prié de réparer les défaillances constatées avant de revenir pour une contre-visite.

La contre-visite

C’est une deuxième chance que la loi vous offre de réparer ce qui ne va pas dans votre voiture. C’est un nouvel examen qui réévaluera l’état de votre véhicule avant de vous accorder le droit de rouler aisément dans les espaces publics. Toute fois cet échec sera notifié dans votre dossier et vous coutera plus.

Les différentes étapes d’un contrôle technique

Le contrôleur appuie son examen sur des points stratégiques et vitaux à la voiture.

Les phares et les feux de signalisation

Les lumières extérieures de la voiture sont un vecteur important de son intégrité. Il en va grandement de votre sécurité et de celle des passagers. Au cours de cette étape, le contrôleur vérifie les feux de positionnement arrière et avant, les clignotants, les feux-stops. Il inspecte aussi les feux de croisement et de route avant et arrière, le signal de détresse. En outre, les feux arrière illuminant votre plaque d’immatriculation sont contrôlés.

La plaque d’immatriculation

Le contrôle de la plaque est l’une des premières étapes, car elle garantit la bonne l’authenticité du véhicule. Dans le fond, le contrôleur s’assure que les inscriptions sur la plaque sont conformes aux lois en vigueur. Les écritures doivent être surtout bien lisibles et dans le format défini par la réglementation.

L’état des pneus

Le bon état de vos pneus participe à 50 % à la sécurité routière. Un freinage ou une manœuvre avec des pneus défectueux peut vous causer bien de désagréments. L’état physique et le niveau de pression de l’air des pneus sont des éléments de vérification.

Le système de freinage

Il n’est pas recommandé de rouler une voiture avec un mauvais système de freinage. L’état des plaquettes et des disques est primordial à la réussite de votre contrôle technique. Le remplacement pur et simple est conseillé en cas de défaillance. Le liquide à frein doit aussi être vérifié à son bon niveau.

Les amortisseurs

L’état des amortisseurs est aussi capital. Mais il est plus question ici de vérifier les fuites d’huile. Le contrôleur inspecte aussi la forme de la tige de l’amortisseur et l’état des fixations.

L’état des vitres

Le pare-brise et les vitres sont à la fois un moyen de communication vers l’extérieur, mais aussi une protection pour les occupants de la voiture. Une vérification est faite sur leur solidité et leur clarté. Les rétroviseurs et les essuie-glaces ne doivent pas être cassés ou défectueux.

Le pot d’échappement

Contrôle techniqueC’est le principal canal de pollution par votre voiture. Le contrôleur vérifie si votre pot d’échappement dégage une fumée noire au démarrage et aussi s’il existe des fuites d’huile à moteur. Le pot d’échappement doit être bien fixe pour arrondir les bruits de la voiture.

L’état de la carrosserie et de l’habitacle

Il s’agit ici de vérifier les bonnes fixations des portières de chaque côté et du coffre arrière de la voiture, ainsi que les hayons et le capot moteur. L’actionnement des ouvertures et fermetures est aussi pris en compte. Dans l’habitacle, le contrôleur vérifie l’état des réglages, le bon fonctionnement du tableau de bord, l’état des sièges et des ceintures de sécurité.

Contrôle technique pas cher : quelques sites

Le contrôle technique est un examen obligatoire, mais couteux. Il faut donc trouver parmi les 6000 centres agréés par l’État français, les centres offrant les meilleurs services à prix réduit. Autosur.fr et dekra-norisko.fr sont des sites par exemple qui vous permettent d’avoir un contrôle technique réglementaire de votre voiture à des prix défiant la concurrence.

Conclusion

En conclusion, le contrôle technique est une obligation imposée à tout utilisateur de véhicules. Il se fait en plusieurs étapes comme indiqué ci-dessus. L’État français a donné l’accréditation à près de 6000 centres à travers le pays pour effectuer les contrôles techniques en toute légalité.

You might also like

Comments are closed.