Autoccaz
La bonne occase

Coussinet de bielle : comment ça fonctionne ?

22

Diverses pièces métalliques interagissent pour faire fonctionner les voitures. Afin de limiter les frictions entre ces dernières, les constructeurs y intercalent des bagues faites en matériau tendre et surtout adapté. Le coussinet de bielle est l’une de ces pièces. Il permet de réduire les frottements entre la bielle et le vilebrequin. Il diminue ainsi l’impact des chocs thermiques subis par ces deux derniers. Il est constitué en un alliage de métaux spéciaux pour pouvoir assurer cette fonction. Mais qu’est-ce qu’un coussinet de bielle ? Et comment fonctionne-t-il ? Les réponses à ces questions et bien d’autres vous seront données dans cet article.

Qu’est-ce qu’un coussinet de bielle ?

Un coussinet de bielle est une pièce composée de deux demi-coussinets. Il est lisse et dispose d’une rainure pour le passage de l’huile. Il est fabriqué dans un alliage de métaux doux afin de mieux résister aux frottements. Son rôle est de réduire les frictions et chocs entre les pièces au milieu desquelles il est posé : la bielle et le vilebrequin. Sa conception lui permet donc de résister à la combustion et de réduire l’inertie qui nait de la rotation du moteur.

En effet, la bielle est une pièce en acier dont la fonction est de relier un piston moteur au vilebrequin. En transformant le mouvement vertical du piston, elle communique à ce dernier un mouvement circulaire. Les coussinets de bielle sont une partie de la bielle, maintenue en place par des alésages. Pour bien jouer son rôle, le coussinet doit être régulièrement graissé. C’est pour cette raison que sa rainure centrale permet en permanence le passage d’un film d’huile pour assurer sa lubrification. Il se trouve dans le moteur de la voiture, au niveau des bielles et près du vilebrequin.

Comment fonctionne un coussinet de bielle ?

Comme susmentionné, le coussinet de bielle est l’une des pièces constitutives de la bielle. En ce qui concerne son fonctionnement, elle absorbe les chocs et les frottements entre la bielle et le vilebrequin. Sa composition lui confère la capacité de résister à la combustion et de minimiser l’inertie du moteur. Le plus important pour assurer le fonctionnement des coussinets est de les graisser correctement et régulièrement. Le manque de lubrification peut détériorer le vilebrequin du moteur ou les pistons.

Un film d’huile permanent est indispensable au coussinet de bielle. C’est pour cette raison qu’il est important de toujours vérifier le niveau d’huile à moteur de votre voiture, ainsi que sa qualité.

Quand changer les coussinets de bielle ?

Les coussinets de bielles tout comme la bielle sont des pièces d’usure. Leur durée de vie ne se mesure souvent pas à l’âge, mais au kilométrage. Ainsi, ils doivent en général être remplacés après 200 000 km. Cependant, il est possible qu’ils soient hors service bien avant ce kilométrage. Vous pouvez en être informé par plusieurs signes inhabituels tels que :

  • coussinet de bielleune cessation du fonctionnement de la pompe à huile ;
  • des claquements qui se font entendre à une forte intensité, surtout lorsque le régime moteur est stabilisé ou élevé ;
  • une surconsommation d’huile ;
  • une surchauffe du moteur.

Diagnostiquer une usure du coussinet de bielle n’est pas toujours facile. En effet, la plupart des symptômes susmentionnés peuvent provenir d’une panne d’autres éléments du moteur. Les signes les plus fiables sont les claquements.

Comment changer un coussinet de bielle ?

Changer ses coussinets de bielle soi-même est une opération compliquée et longue. Pour le faire, vous aurez besoin d’un matériel et devez suivre certaines étapes.

Matériel

Vous aurez besoin :

  • d’une boîte à outils ;
  • d’un cric ;
  • de chandelles ;
  • d’un bac à vidange ;
  • et de coussinets de bielle neufs.

Changer les coussinets de bielle : les étapes

Pour changer les coussinets de bielle, vous devrez procéder en trois étapes :

Déposer le carter d’huile 

Servez-vous d’un cric pour monter afin de pouvoir opérer en dessous. Vous devez déposer le carter à huile après avoir vidangé l’huile à moteur. Cela vous permettra d’accéder aux bielles. Déposez également la pompe à huile.

Démonter les coussinets de bielles 

À ce niveau, vous devez travailler bielle par bielle. Tourner le vilebrequin pour positionner le plus bas possible celle qui vous intéresse. Déposez ensuite le chapeau de bielle. Le demi-coussinet, sauf s’il est très usé, reste dedans au démontage. Poser la bielle du vilebrequin vers le haut pour démonter l’autre coussinet. Retirez ensuite le coussinet supérieur.

Monter les nouveaux coussinets

Contrôlez l’état du vilebrequin puis montez les coussinets de bielles neufs. Suivez les références de votre constructeur pour bien les choisir.

Quel budget prévoir ?

Quatre bielles dotées de leurs coussinets coûtent entre 150 et 200 euros. Il faut également ajouter les honoraires de la main d’œuvre. Au total, vous dépenserez entre 700 et 1000 euros pour remplacer los coussinets de bielle. Cela inclut le prix des pièces, la main d’œuvre, la visserie et l’huile.

Conclusion

En conclusion, les coussinets de bielle protègent les bielles et vilebrequins du moteur contre les chocs et frottements. Cet article décrit leur fonctionnement et vous apprend à les changer en cas d’usure. Suivez les instructions qui y sont données pour diagnostiquer et changer les coussinets HS.

You might also like

Comments are closed.