Autoccaz
La bonne occase

Comment enlever la rouille de la carrosserie votre voiture

406

Enlever la rouille d’une vieille voiture est une tâche importante qui nécessite des solutions différentes selon la taille ou la surface. Découvrez comment retirer cet ennemi de la carrosserie de la voiture pour toujours.

Enlever la rouille de la voiture

Mais si le problème est déjà là, vous avez plusieurs options pour enlever la rouille de la voiture :

1-. Mettre du mastic pour protéger

Pour éliminer les taches de rouille, la première chose à faire est de polir la voiture avec une brosse métallique. Pour accélérer le travail, vous pouvez également utiliser un transformateur de rouille.

Une fois polie, appliquez un primaire d’adhérence et couvrez les imperfections avec un mastic et un durcisseur. Si vous trouvez une bosse, il est préférable de la cabosser avant d’appliquer le mastic ou de réparer la zone avec un tissu de liaison en plastique renforcé de fibre de verre. L’important est que le mastic ne “pende pas en l’air”.

Polissez à nouveau la surface pour la rendre complètement lisse en effectuant d’abord un ponçage grossier, puis un ponçage fin.

Appliquez une autre couche d’apprêt et enfin la peinture dans la couleur d’origine de la voiture.

2-. Remplacer la partie endommagée

Si l’oxydation présente un état très avancé, le plus judicieux est de remplacer la pièce touchée, pour laquelle vous devrez amener votre voiture à l’atelier. S’il s’agit du capot, des portes, du couvercle du coffre ou des ailes avant, le remplacement ne pose pas de problème majeur, car ils n’ont aucune incidence sur la statique du véhicule.

Cependant, si des taches de rouille sont trouvées sur la carrosserie de la voiture, la situation se complique, car il est clair qu’elle ne peut pas être changée aussi facilement qu’une porte ou le capot. À ce stade, il est important de faire la différence entre les éléments porteurs (tous les piliers et jupes) et non porteurs (par exemple, les ailes arrière). Ces derniers peuvent être facilement lissés.

3-. Souder de la zone

Si vous ne pouvez pas trouver un moyen de combattre la rouille parce qu’elle est trop grosse ou que la pièce dans laquelle elle se trouve ne peut pas être changée, la seule solution qui reste est de souder. Cela peut être nécessaire dans certaines zones de la voiture, comme le passage de roue, le coffre ou les plaques de fond.

Pour ce faire, il faut découper la zone touchée en s’adaptant autant que possible à la zone. Ensuite, placez un morceau de carton derrière le trou et dessinez un gabarit qui servira à dessiner et à découper la nouvelle assiette. Pliez et bordez la pièce de manière à ce qu’elle s’adapte parfaitement à la zone et procédez à une soudure par points sur le trou. Une fois la nouvelle pièce en place, poncez les points et remplissez la soudure avec du mastic. Enfin, poncez et peignez la zone.

Enlever la rouille est important

La rouille dans une voiture peut causer des dommages importants à sa structure et peut être coûteuse à réparer. Plus votre voiture vieillit, plus elle risque de rouiller. Si la rouille affecte votre véhicule, elle peut faire baisser considérablement son prix et le rendre très difficile à vendre. Pour remédier à ce problème, vérifiez régulièrement votre véhicule pour détecter les signes de rouille.

Qu’est-ce que la rouille ?

enlever-rouilleL’apparition de la rouille est due à un phénomène d’oxydation est une réaction chimique qui se produit lorsque les métaux entrent en contact avec l’oxygène. Ainsi, les métaux passent d’un état neutre à une charge d’ions positifs donnant naissance à la rouille, une couche rugueuse de couleur rougeâtre qui tache les objets métalliques.

Dans les voitures, la peinture d’usine elle-même est généralement un protecteur très efficace, mais elle ne peut pas contrôler complètement l’apparition de la rouille. Le moindre contact du métal avec l’air suffit pour que la réaction se déclenche.

Si la rouille n’est pas enlevée dès que possible, la voiture gagnera du terrain et l’étape suivante sera la corrosion, un autre processus encore plus grave qui érode les surfaces et finit par “manger” le métal. Ce problème s’aggrave dans les voitures modernes, car les tôles d’acier dont elles sont faites deviennent de plus en plus fines.

Pourquoi votre voiture rouille-t-elle ?

Le passage du temps et l’exposition à l’humidité, au sel ou aux coups qui peuvent se produire sur la carrosserie du véhicule font apparaître l’un des ennemis les plus craints de la carrosserie : la rouille, cette couche brun-rougeâtre qui se forme à la surface du fer et d’autres métaux. Enlever la rouille des voitures est plus qu’une simple question d’esthétique, car elle peut déclencher de plus grands maux.

Il est vrai qu’aujourd’hui, les fabricants s’efforcent d’éviter ce problème en incluant différents matériaux tels que les alliages d’aluminium ou le plastique. Malgré cela, l’acier est toujours très présent dans les carrosseries de voitures en raison de sa grande résistance, de sa malléabilité et de son faible coût. Malheureusement, il a cependant tendance à rouiller.

Quelles parties de la voiture sont les plus sujettes à la rouille ?

La partie de la voiture la plus exposée à la rouille est la carrosserie, car en cas de coup ou de frottement, la couche de peinture protectrice est enlevée et le métal est exposé. Dans ces cas, il est conseillé d’enlever la rouille de la voiture dès que possible et de rendre la protection assurée par la peinture.

Examinez les zones du corps qui sont les plus sujettes à la rouille. Ce sont : les passages de roue, les ailes et l’avant. Comme la rouille est souvent causée par des éclats de peinture et des bosses mineures dues aux débris routiers, ces zones sont les plus sensibles à la rouille.

Le moteur est également sujet à la rouille, bien que dans ce cas il soit plus difficile de trouver le problème. Pour vérifier qu’il est en bon état, il est nécessaire de retirer les pièces et de surveiller tous les coins avec une lampe de poche. Vous pouvez même passer votre main dessus pour voir s’il y a des surfaces rugueuses. Si vous avez besoin de le nettoyer, voici comment faire.

Un autre point névralgique de la rouille est l’espace où est logée la batterie. Les déversements d’acide peuvent même entraîner de la corrosion. Pour le vérifier, il est préférable de retirer la pile et d’examiner la zone.

Il est également conseillé de surveiller les tuyaux et les joints pour détecter les fuites de liquide (notamment au niveau des freins et du radiateur) qui pourraient entraîner une réaction.

Prévenir l’apparition de la rouille

Pour éviter que la rouille n’apparaisse, il est préférable de réduire au minimum le temps passé à l’extérieur, de laver fréquemment la voiture et de sceller le plus rapidement possible tout frottement qui se produit.

Lors du lavage de la voiture, nettoyez le dessous. Lavez à la pression les passages de roue et le fond pour éliminer la saleté boueuse. La boue peut retenir l’humidité et provoquer l’apparition de rouille.

Shampoing des tapis. Pour empêcher la formation de la rouille, prenez le temps, pendant les mois d’hiver, de laver vos tapis de voiture. L’humidité et les sels transférés par les chaussures peuvent provoquer la rouille sous les tapis s’ils ne sont pas nettoyés correctement.

Peut-on repeindre sa voiture soi-même ?

Maintenant que vous savez comment régler les problèmes de rouille sur la carrosserie de votre voiture, il reste un autre problème de taille : peindre votre voiture. Avant de vous lancer dans la lecture de ce paragraphe, vous devez impérativement avoir quelques informations en tête. Il est totalement illusoire de croire, que vous arriverez à obtenir le même résultat qu’une peinture professionnelle, avec des produits destinés aux particuliers et en travaillant à votre domicile.

Vous devez aussi avoir en tête, qu’une fois votre voiture peinte par vos soins, elle perdra énormément de sa valeur. Nous vous conseillons donc de vous limiter uniquement à des véhicules sans grande valeur ou ceux qui auront une peinture qui sera soumise à rude épreuve. Nous pourrions vous citer par exemple des tracteurs ou des engins de chantier. Enfin, vous devez savoir également que chaque constructeur possède son propre nuancier. Le bleu de votre 206 ne sera pas exactement le même que le bleu de votre 2 chevaux. Si vous cherchez ce type d’information, nous vous invitons à vous rendre sur ce site : https://www.nuancierpeinture.fr/voiture.

Si malgré nos avertissements, vous décidez de vous lancer dans les travaux de peinture, vous devez respecter impérativement un certain nombre de prérogatives :

  • La préparation de la carrosserie : comme pour n’importe quel travaux de peinture, vous devez passer au moins les ¾ du temps à préparer votre support. Si vous ne le faites pas, vous courez clairement à la catastrophe.
    • Cela peut sembler logique pour certains, mais vous devez avoir une voiture parfaitement propre. Nous vous conseillons de la laver à la main, mais vous pouvez opter pour un lavage dans une station. Attention dans ce cas, vous devez impérativement vérifier que de la cire ne doit pas être appliquée en fin de cycle.
    • Démontez tout ce que vous pouvez retirer facilement. Il s’agit des pare-chocs, des optiques, des enjoliveurs, … Le but est double, à savoir de ne pas tacher la pièce avec de la peinture ou de coller et boucher la pièce avec le vernis.
    • Comme pour les travaux de peinture classique, vous devez utiliser un ruban de masquage classique. N’hésitez pas à être généreux sur ce point, car la peinture en aérosol a tendance à s’infiltrer partout. Vous pouvez protéger les caoutchoucs et les plastiques des portes.
    • Débosselez, lissez et poncez : vous devriez déjà avoir fait une partie de ce travail avec le traitement de la rouille, mais n’oubliez pas que la peinture va accentuer les creux et les bosses de votre carrosserie. Sachez qu’il est préférable de débosseler que de lisser.
    • Le ponçage : vous allez devoir utiliser du grain en 400 et 600 pour retirer l’ancienne peinture. Attention aux angles, la couche de peinture y est souvent beaucoup plus fine qu’ailleurs.
  • La peinture : Avant de commencer vous devez mettre votre voiture à l’abri de la poussière et du vent. Faute d’avoir une cabine de peinture, vous pouvez toujours utiliser votre garage. En aucun cas, vous allez pouvoir peindre dehors. Vous avez plusieurs possibilités pour peindre votre carrosserie.
    • La solution la plus simple et la moins technique consiste à utiliser un rouleau de peinture. Ces derniers seront bien entendu spécifiques à ce type de peinture. Pour ne rien vous cacher, c’est la solution qui donne les résultats les moins convaincants.
    • La solution par pulvérisation : cela demande un vrai savoir-faire et une parfaite maîtrise du geste et des dosages. Par contre, c’est le résultat qui se rapprochera le plus d’un résultat professionnel, surtout si vous avez un compresseur et un pistolet digne de ce nom.
    • La solution de la bombe aérosol : c’est “la solution du pauvre”, puisque vous n’allez pas devoir investir dans un compresseur et un pistolet. Par contre, le prix des bombes est beaucoup plus élevé.
  • Vernis et finition : il faudra mettre une ou plusieurs couches de vernis et finir par un bon ponçage.
You might also like

Comments are closed.