Autoccaz
La bonne occase

Comment choisir la bonne huile moteur pour ma voiture

22

Vous ne savez pas quelle huile moteur convient à votre voiture ? Vous n’en avez aucune idée ? Nous allons vous aider à choisir l’huile qui convient le mieux à votre véhicule.

A quoi sert l’huile moteur

L’huile moteur est le fluide chargé de maintenir au frais toutes les pièces mobiles impliquées dans le processus de combustion et le fonctionnement du moteur de notre véhicule, de sorte que s’il n’y a pas d’huile dans le moteur, le bloc fondra inévitablement au bout de quelques secondes – il se grippera en raison du manque de lubrification étant donné les températures de fonctionnement élevées et les niveaux élevés de frottement entre les pièces qui sont produites.

Comment l’huile moteur protège le moteur

Lorsque nous remplissons le réservoir d’huile de notre voiture, elle se dépose au fond du moteur, dans le carter d’huile, pour être exact. Lorsque le moteur est allumé et démarré, le système de lubrification et de pompage commence immédiatement à lubrifier toutes les pièces afin de préserver les pièces internes des frottements et de la surchauffe.

Notez que l’huile prévient aussi l’oxydation et la corrosion des pièces moteur qui y sont exposées.

Un circuit très similaire à un circuit de refroidissement amène l’huile filtrée aux pièces mobiles du moteur, en la projetant à l’intérieur des cylindres, sur le vilebrequin, etc. Une fois que tout est complètement lubrifié, le trajet de l’huile se termine dans la partie inférieure du moteur, où une fois de plus l’huile est filtrée et aspirée par la pompe et tout recommence.

Le rôle du filtre à huile

Il est important de noter que l’huile passe d’abord à travers le filtre, se nettoyant ainsi de toutes les impuretés possibles qui pourraient se déposer dans le système. De cette façon, le filtre empêche le moteur de recevoir des saletés qui pourraient plus tard entraîner des pannes, d’où l’importance d’un filtre propre. Si le filtre est en parfait état, toutes les impuretés qui se déposent lorsque nous quittons la voiture et au repos y seront piégées.

Sinon, si le filtre est sale ou détérioré, il ne pourra pas remplir correctement sa fonction, laissant passer les particules de saleté dans le moteur. Nous pouvons le comparer au cholestérol présent dans le sang du corps humain : si nous n’essayons pas de le maintenir aux bons niveaux, les impuretés s’accumuleront et pourraient causer un problème à tout moment.

Pourquoi doit-on changer son huile moteur périodiquement ?

L’huile est chargée de maintenir le moteur correctement lubrifié et dans une plage de température optimale pour son fonctionnement. C’est pourquoi il est essentiel d’effectuer un entretien adéquat et de changer l’huile après un kilométrage fixé par le constructeur automobile ou, à défaut, après un an d’utilisation.

Prévoyez de faire la vidange à intervalles réguliers tels que spécifiés selon la nature de votre huile. Certaines d’entre elles exigent une vidange tous les 5000km tandis que les Long Life n’en ont besoin que tous les 30.000.

De même, il est également conseillé de vérifier périodiquement le niveau d’huile dans le moteur et de choisir la meilleure huile pour notre voiture. Cela doit être complété par un entretien adéquat du filtre à huile, qui est chargé de filtrer le lubrifiant et d’éliminer les particules métalliques et les impuretés produites pendant le fonctionnement de la mécanique.

Classification par type de motorisation

huile moteurLes huiles moteur sont classées pour définir le type de motorisation auquel elles sont adaptées. Cette classification figure sur le bidon de toutes les huiles.

Notez que, dans la plupart des cas, vous pouvez utiliser de l’huile pour moteur diesel dans un moteur à essence, à condition que le carburant utilisé réponde aux spécifications et aux exigences de viscosité appropriées pour votre moteur. Mais soyez prudent avant de le faire pour éviter toute casse.

Classification par grade de viscosité

Les huiles sont classées en fonction de leur degré de viscosité. La viscosité est la résistance d’un liquide (ou d’un gaz) à l’écoulement et dépend fortement de la température. Dans cette classification, les chiffres faibles indiquent une faible viscosité de l’huile ou des huiles “fines” comme on les appelle communément et les chiffres élevés indiquent le contraire.

L’utilisation du bon indice de viscosité pour votre moteur augmente les performances du moteur, réduit l’usure du moteur et réduit la consommation de carburant. Les huiles synthétiques ont généralement de meilleures propriétés à basse et haute température que les huiles minérales normales. Cela maintient la protection tout en permettant une meilleure économie de carburant et un meilleur démarrage à froid.

En ce qui concerne le grade de viscosité, il existe deux types d’huiles :

Articles qui peuvent vous intéresser
  1. Monogrades : conçues pour fonctionner à une température spécifique ou dans une plage de température très réduite. Les huiles monogrades se caractérisent par le fait qu’elles n’ont qu’un seul grade de viscosité. Elles sont toujours utilisées dans les moteurs à carburateur qui, en raison de leur faible régime, n’atteignent que des températures ne dépassant pas 85 degrés Celsius.
  2. Multigrade : Conçues pour fonctionner dans une plus large gamme de températures, où à basse température, elle se comporte comme un mono-grade à faible viscosité et comme un mono-grade à haute viscosité à haute température. Les huiles multigrades sont composées d’une huile de base de faible viscosité ainsi que d’additifs (polymères) qui empêchent l’huile de perdre de la viscosité lorsqu’elle est chauffée. Cela permet aux huiles multigrades de fonctionner sur une très large plage de températures tout en conservant les propriétés nécessaires pour protéger le moteur. Les huiles multigrades présentent une variation entre leurs grades de viscosité. Par exemple, dans le 20w50 le plus courant, la signification réelle du premier chiffre est “facilité de démarrage du moteur à basse température”, Le second terme fait référence au degré de viscosité de l’huile à des températures normales de fonctionnement du moteur et est déterminé par la viscosité de l’huile à 100°C.

Par exemple, une huile 5W-30 est une huile avec un indice de fluidité relativement faible

  1. Le 5W fait référence au degré de viscosité de l’huile à des températures normales de fonctionnement du moteur et est déterminé par la viscosité de l’huile à 100°C. Une huile 5w50 est meilleure qu’une 20w50.
  2. Le chiffre 30 indique la viscosité de l’huile à la température à laquelle le moteur fonctionnera, plus ce chiffre est bas, mieux c’est. En d’autres termes, c’est ce qui protège le bloc en vitesse de croisière, c’est-à-dire lorsque le moteur est chaud.

Ces deux indicateurs (5W et 30), nous informent sur la façon dont l’huile réagit lorsque la voiture est froide et sur son évolution lorsque la température augmente jusqu’au point de fonctionnement optimal.

Les huiles qui répondent aux exigences de viscosité à basse température (moins de 0°C) sont désignées par la lettre “W” indiquant l’hiver.

Classification en fonction de la nature de l’huile moteur

On trouve essentiellement deux types d’huile pour notre voiture : synthétique et minérale. Chaque moteur a ses propres spécifications, de sorte que dans certains cas, un type d’huile est plus recommandable que l’autre. En outre, dans chaque classe, nous pouvons trouver de multiples variétés qui diffèrent principalement par leur viscosité et d’autres paramètres que nous allons analyser.

Les huiles minérales

Huiles obtenues par distillation du pétrole Ces huiles sont composées de divers composés de composition chimique différente qui dépendent du processus de raffinage ainsi que du pétrole brut utilisé.

  • 15w40 est utilisée dans les deux cas pour les véhicules diesel et à essence, et avec une plage comprise entre -10ºC et 40ºC. Recommandé pour un maximum de 5 000 km.
  • 20w50 pour les véhicules à plus forte usure, ses performances sont recommandées pour 5 000 km.

Les huiles synthétiques

Huiles préparées en laboratoire à partir de composés de faible poids moléculaire pour obtenir des composés de poids moléculaire élevé avec des propriétés prévisibles.

  • Huiles synthétiques 5w30 – 5w40 – 5w50. Ce sont des huiles qui durent entre 10 000 et 30 000 km, étant recommandées pour les véhicules neufs ou peu utilisés, aussi appelées huiles Long Life. Il convient de noter que c’est un type d’huile que de nombreux constructeurs automobiles recommandent de remplacer tous les 30 000 kilomètres ou tous les deux ans.
  • Huiles synthétiques à faible viscosité : Hybride 0W-20 et 5W-30. Elles sont conçues pour améliorer les performances des véhicules hybrides à moteur électrique et à essence, qu’ils soient ou non rechargeables. Ce type d’huile protège le moteur à combustion interne et surtout dans des circonstances plus défavorables comme lors du fonctionnement du système Start-Stop. Il convient de noter que, dans des conditions de conduite normales, elles permettent de réaliser des économies de carburant, réduisant ainsi les émissions de CO2.
  • Huile semi-synthétique 10w40, est recommandé epour environ 7 000 km.

Ces huiles présentent certains avantages par rapport aux huiles conventionnelles, dont voici quelques exemples

Avantages de l’huile synthétique

  • Meilleure stabilité thermique. Les huiles synthétiques peuvent résister à des températures plus élevées sans se dégrader ni s’oxyder, ce qui est particulièrement utile pour les moteurs fonctionnant dans les villes avec des températures élevées et des moteurs turbocompressés. Cette stabilité thermique permet également de garder le moteur plus propre.
  • Meilleure performance à basse température. Ces huiles s’écoulent plus facilement à basse température, ce qui améliore le démarrage des moteurs dans les climats froids.
  • Baisse de la consommation de la voiture. Les huiles synthétiques sont moins volatiles, ce qui se traduit par une consommation d’huile moins élevée dans le moteur.

Conclusion

L’essentiel est que nous utilisions l’huile recommandée par le fabricant de la voiture pour éviter les problèmes. Cela signifie que nous devons respecter la norme de viscosité (SAE) de l’huile requise par notre moteur spécifique selon les préconisations du constructeur. Ceci est exprimé en “fluidité / viscosité”.

Huile minérale ou synthétique ? L’huile recommandée dans les voitures récentes est une huile synthétique.

Des huiles de qualité supérieure ou plus récentes peuvent être utilisées dans des véhicules plus anciens avec des spécifications d’huile moins élevées, mais il ne faut en aucun cas utiliser une huile de qualité inférieure à celle spécifiée par le constructeur du moteur.

Toutes les grandes marques (Total, Shell, Mobil, etc.) ont une vaste gamme d’huiles qui vous permettront de trouver celle qui est adaptée à votre voiture.

 

You might also like

Comments are closed.