Autoccaz
La bonne occase

Question permis de conduire : comment réussir l’épreuve orale ?

77

Lors de l’épreuve pratique du permis de conduire, le candidat est appelé à passer par un rapide test de ses connaissances théoriques : c’est l’épreuve orale. Présentée sous forme de 3 questions permis sur diverses thématiques, cette dernière peut vous rapporter jusqu’à 3 points. Voici un guide qui vous livre quelques conseils grâce auxquels vous réussirez cette partie orale de l’examen pratique du permis de conduire.

À quel moment se déroule l’interrogation orale ?

La plupart du temps, les questions permis de conduire orales sont posées à la fin du parcours de conduite. Autrement dit, l’interrogation orale a lieu au terme des 25 minutes de conduite et à la fin des manœuvres exigées. Cependant, il est possible que l’examinateur vous interroge pendant un arrêt par exemple. Alors si cela arrive, ne soyez pas surpris.

Question permis de conduire : quels sont les thèmes abordés ?

L’épreuve orale comporte trois diverses interrogations dont chacune compte pour un point et porte sur l’une des thématiques ci-après. La première question permis de conduire concernera la vérification d’un élément intérieur ou extérieur du véhicule. La seconde vous sera posée sur la sécurité routière et la troisième se rapportera aux premiers secours.

permisPour choisir ces questions, on se base sur des règles bien précises. En effet, l’examinateur va se servir des deux derniers chiffres du nombre affiché par compteur du véhicule à l’arrêt afin de trouver la combinaison de questions à poser.

Si à l’arrêt, le véhicule affiche un kilométrage se terminant par un chiffre pair, l’examinateur pose une question qui porte sur la vérification d’un élément extérieur du véhicule. Dans le cas où le kilométrage s’achèverait par un chiffre impair, le candidat devra répondre à une question se rapportant à la vérification d’un élément intérieur du véhicule.

Question permis de conduire : quelques exemples de questions/réponses

Voici quelques exemples de questions permis auxquelles vous serez amené à répondre.

Les questions relatives aux vérifications intérieures et extérieures

Cette partie de l’interrogation implique généralement un geste manuel du candidat. Les questions pratiques ci-dessous portent sur les vérifications techniques, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur du véhicule.

Vérification intérieure

  • Montrez la commande de réglage de hauteur des feux. Il s’agit du dispositif souvent situé à gauche du volant.
  • Montrez la commande de réglage du volant : il faut juste montrer l’emplacement sans changer votre réglage.
  • Quelle est la couleur du voyant indiquant une défaillance du système de freinage ? La réponse est rouge.
  • Montrez le voyant qui signale l’absence de bouclage de la ceinture de sécurité du conducteur.

Vérification extérieure

  • Montrez où se réalise le contrôle du niveau d’huile moteur.

Réponse : vous devez montrer la jauge sans manipuler.

  • Montrez l’emplacement de la batterie du véhicule.
  • Montrez où se fait le remplissage de l’huile moteur.

Réponse : le candidat montre le bouchon de remplissage.

  • Contrôlez l’état, la propreté et le fonctionnement des feux de détresse à l’avant et à l’arrière.

Réponse : vous devez vérifier si les feux sont propres, en bon état et fonctionnels. Signalez toute anomalie.

La question permis liée à la sécurité routière

Bien qu’elle puisse sembler assez ouverte, elle requiert des réponses bien précises qu’il faut juste connaitre. Par exemple :

  • Quelles sont les précautions qu’il faut prendre pour installer un porte-vélo ?

Réponse : il faut s’assurer que la plaque d’immatriculation et les feux restent visibles.

  • Hormis le permis de conduire, quels documents présenter en cas de contrôle ? Vous devez répondre : l’attestation d’assurance et le certificat d’immatriculation.
  • Quelle est la conséquence d’un niveau insuffisant du liquide de frein ?

Réponse : une perte d’efficacité du freinage.

  • Que risque une personne qui circule avec des balais d’essuie-glace défectueux ?
  • Réponse : une mauvaise visibilité en cas d’intempéries.

La question permis liée aux premiers secours

Cette question permis tolère également assez peu l’approximation. Vous devez bien mémoriser les réponses. En voici quelques exemples.

  • En cas d’appel d’un service de secours, quand doit-on raccrocher ?

Réponse : lorsque l’opérateur vous demande de le faire.

  • Que risque un individu inconscient allongé sur le dos ?

Réponse : un arrêt cardiaque et respiratoire.

  • question permisLe Signal d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP), qu’est-ce que c’est ?

Réponse : un message automatique qui prévient la population, en cas de grave danger imminent.

  • Comment peut-on contenir une hémorragie ?

Réponse : il faut compresser avec un tissu ou la main.

  • Comment vérifier la respiration d’une victime ?

Réponse : regarder si le ventre et la poitrine se soulèvent puis sentir l’air à l’expiration.

Conclusion

En somme, la série de questions orales n’est pas une étape à sous-estimer lors de l’examen du permis de conduire. Vous avez désormais quelques informations qui vous permettront de réussir.

You might also like

Comments are closed.