Autoccaz
La bonne occase

Triangle de remorquage : tout ce qu’il faut savoir

28

Plusieurs raisons peuvent entraîner le remorquage d’une voiture. Il peut s’agir d’une panne ou d’un besoin de déplacer un véhicule dénué d’une immatriculation. Dans ces cas, tracter le véhicule devient indispensable. Pour ce faire, il est important de choisir le bon matériel afin d’éviter tout risque d’endommagement de la voiture tractée ou de celle tractant. Il faut notamment bannir les cordes et les chaînes et utiliser le triangle de remorquage qui permet de déplacer un véhicule sans soucis.

Triangle de remorquage : qu’est-ce que c’est ?

Le triangle de remorquage est spécialement utilisé pour tracter un véhicule en panne. Pour réaliser ce type de dépannage, il est essentiel de connaître les règles de conduite et de sécurité concernant le remorquage de véhicule.

Il est notamment important d’allumer les feux de détresse sur la voiture remorqueuse et le véhicule remorqué. Ceci permet de signaler aux autres usagers que vous êtes actuellement entrain de remorquer une voiture, et ainsi éviter les accrochages.

Le véhicule doit aussi être équipé de ses feux arrière. Si ce n’est pas le cas, vous devez attacher une plaque avec des feux clignotants sur la voiture en panne. L’allumage des feux sur le véhicule remorqueur n’est en effet pas suffisant. Par ailleurs, avant de choisir un triangle de remorquage, il faut prendre en compte sa résistance pour tracter certains types de voitures. L’important est de vérifier le poids de traction.

Quel permis pour une remorque ?

Pour transporter une remorque allant jusqu’à un poids de 750 kg, il faut être titulaire du permis B. Les propriétaires de quadricycles lourds sont plus destinés à tracter ce genre d’équipement ; ils sont titulaires du permis B. Vous avez également la possibilité de conduire avec une remorque à l’arrière si vous venez de choisir une voiture sans permis. Ceci est toutefois possible sous certaines conditions.

Tout d’abord, le poids total roulant autorisé du véhicule (le PTRA) doit être inscrit sur la carte grise de votre voiture sans permis. Si aucun tracter voiturePTRA n’apparaît sur ce document, alors vous n’avez pas le droit de tracter une remorque à l’arrière de votre véhicule.

Il faut notamment préciser que pour pouvoir tracter une remorque avec une voiture sans permis en toute légalité, le poids total en charge de l’équipement ne doit pas dépasser 50 % du poids du véhicule qui la tracte.

Triangle de remorquage : comment calculer le poids tractable ?

La plupart des règlementations liées aux remorques sont basées sur des considérations de poids. Il est important d’adapter le choix du triangle de remorquage au poids du véhicule en panne. Celui-ci varie notamment en fonction du modèle de voiture.

Pour cela, renseignez-vous sur la carte grise du véhicule, grâce aux indications communiquées aux lettres « F ».

  • F1 (PV) = poids à vide ;
  • F2 (PTAC ou PTC) = poids total autorisé en charge ;
  • F3 (PTRA) = poids total roulant autorisé.

Le poids maximum tractable dépend de chaque véhicule, mais vous devez généralement effectuer une petite soustraction :

F3 (PTRA) – F2 (PTAC) = poids maximum tractable (en kilos).

Vous pourrez ensuite déterminer quelle voiture choisir pour procéder au remorquage. Bien évidemment, le véhicule qui tracte doit toujours être plus lourd que la voiture en panne et tractée.

Cela est nécessaire pour que le véhicule remorqueur ait assez de puissance pour déplacer la voiture et notamment pour pouvoir freiner les deux voitures. Ainsi, une remorque pesant 350 kg à vide, et dont le PTAC est de 1T250 ne pourra pas transporter un véhicule de plus de 900 kg.

Quelles sont les restrictions liées au remorquage d’une voiture ?

Pour rouler avec la remorque, plusieurs restrictions s’appliquent à vous. Tout d’abord, la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h. Vous ne pouvez donc pas vous rendre sur l’autoroute ni utiliser la voie rapide. En effet, vous risquez de vous faire percuter par d’autres voitures. Veillez surtout à ne pas dépasser la vitesse autorisée.

Outre la vitesse, vous devez aussi éviter les mouvements brusques. Cela diminue le risque d’engendrer de chocs entre les deux voitures très proches. Pour cela, vous devez aussi éviter de reculer en marche arrière ou de freiner violemment, même si vous disposez d’un bon système de freinage.

Par ailleurs, enlever les feux de détresse pour enclencher votre clignotant lorsque vous tournez. Cela permet de signaler vos déplacements aux autres usagers sur la route. Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez faire appel à un service de dépannage automobile qui se charge du transport de véhicules.

En effet, ce type de dépannage auto dispose de camions à semi-remorque qui peuvent se déplacer partout, même à domicile. Cela vous évitera les désagréments d’un remorquage, mais aura cependant un coût.

Conclusion

Pour réaliser le remorquage d’une voiture, il faut retenir que le poids total de l’ensemble ne doit pas dépasser le PTRA du véhicule tracteur.

You might also like

Comments are closed.